Interview Jordan Ferret

Interview de Jordan Ferret, vainqueur de la QSLMMO

La compétition QSLMMO (Qui Sera Le Meilleur Manager Online) organisée par notre site s’est déroulée du 1er mai 2018 au 27 juin 2018. Dans une interview accordée à Vulrak pour ManagerOnline, Jordan Ferret revient sur son parcours jusqu’à cette finale du premier tournoi online d’envergure de Football Manager.

Jordan FerretSalut Jordan, félicitation pour cette Victoire ! Pourrais-tu te présenter brièvement à la communauté ?
Je m’appelle Jordan Ferret et j’ai 24 ans. Je suis originaire de Marseille mais j’habite à Angers. J’ai connus FM par le biais de mon père (ndlr: PapyGusom) qui m’a fait découvrir ce jeu sur ses genoux dès mes 4 ans. J’ai vraiment adoré ce jeu et d’ailleurs je ne joue jamais mes matchs en 3D [rire] mais toujours en 2D classique.

As-tu une anecdote au sujet de Football Manager à nous raconter ?
Ma plus belle anecdote est sans aucun doute lors d’une partie online avec mes 2 meilleurs amis (Christo et Alexis) qui avaient respectivement Lyon et Monaco. Moi j’avais pris Marseille. Christo est un entraîneur redoutable, presque imbattable, et nous nous rencontrons l’un contre l’autre en finale de Coupe de la Ligue. Le battre serait un exploit et cet exploit est intervenu à la 94ème minute par Hatem Ben Arfa (quand il était encore à l’OM). 3 ans plus tard je luis en parle encore ! [rire] Plus les années passent et plus il devient fort. Mon autre amis Alexis a un niveau similaire au mien et mon plus beau souvenir contre lui s’est passé lord d’un Naples – Torino. Je suis un fervent supporter des grenâts et je suis mené 4-1 à la mi-temps. Je gagne finalement 7-5 après un match  de dingue qui s’est clôturé par un doublé Ligue des Champions – Calcio gagner par le Napoli d’Alexis.

Superbe ces histoires, et ta plus grosse désillusion ?
Ma plus grosse désillusion c’est sûrement ma défaite en finale de Ligue des Champions dès la 2ème année avec le Lorient de Jordan Ayew face à Chelsea. À la 120ème minute je me suis pris un but d’Eden Hazard. J’ai arrêté la partie sur cette défaite…  [rire]

Ah oui, et comment as-tu découvert le Tournoi QSLMMO ?
Mon père m’a fait découvrir le site Internet ManagerOnline sur lequel j’ai téléchargé pas mal d’Updates. La moindre des choses en guise de remerciement c’était de liker la page Facebook. L’annonce du tournoi est apparu sur mon fil d’actualité, et comme on joue depuis 3 ans en ligne avec mes deux amis tous les vendredi soir et samedi midi c’était l’occasion.

XI de départ de la Finale de Jordan FerretRaconte un peu comment s’est déroulée ta phase de groupe, car un long chemin a été parcouru mais nous pourrions le scinder en deux parties distinctes n’est ce pas ?
Oui une première partie qui débute très mal avec les fameux fantômes et sur un FM Touch sur lequel le je n’avais jamais joué contre de très bons joueurs. Je sors du groupe dernier avec un point… miracle [rire]
Une seconde partie avec un nouveau groupe où j’ai pu repérer mes axes à travailler : une bonne défense qui fini par céder mais une mauvaise attaque. Mon but était d’exploiter les qualités de mes 4 joueurs offensifs : Benzema et Griezmann dans un rôle d’attaquant complet, Dembélé avec ses percutions et ses centres et Thomas Lemar avec ses coups de pied arrêté. Une fois la tactique mise en place, je n’ai plus perdu un seul match. Mieux même, à partir des phases éliminatoires je n’ai pas pris un but et j’ai su maîtriser les matchs.
Je finirai par une finale se terminant par une Draft avec un budget défini. Mon choix a été de garder l’ossature de l’équipe que j’ai utilisée durant le tournoi : Lorris, Varane, Koscielny, Dembélé et Griezmann. Ce dernier m’offrira la victoire (1-0) !

Qu’as-tu pensé de ces 23 joueurs mis à ta disposition ?
Pas assez de marseillais ! [rire] J’ai apprécié cette liste mais il manquait un élément incontournable : André Pierre Gignac.

Intéressant, mais pourquoi Lloris et pas Mandanda ? [rire]
En vrai je préfère Steve à Hugo même si pour moi Ruffier est encore plus complet que les deux. J’ai hésité longuement mais clairement Lloris a été exceptionnel et aura gagné mon cœur au fil des matchs [rire]. C’est un poste que je maîtrise car c’est mon poste IRL et pour être honnête le meilleur gardien de Ligue 1 a beau être énervant mais il est Lyonnais.

Tu n’as donc pas été inquiété par ta phase finale QSLMMO donc. Une chance d’avoir été repêché donc et surtout d’avoir pu se remettre en question pour trouver ce qui n’allait pas. C’est entre autre cela qu’on recherchait, une gestion tactique et surtout un sens de l’adaptation. Quelles sont tes ambitions par la suite ?
C’est clair ! Cela a été capital mais c’est vrai que c’était à double tranchant. Je n’ai pas de limite, mais au niveau de l’ambition, quand je commence dans quelque chose mon but est d’être le meilleur. Si il faut du temps, eh bien je le prendrais.

On va aborder quelques questions qui demandent une réponse rapide. Mbappé ou Griezmann ?
Griezmann.

Football Manager 2008 ou Football Manager 2018 ?
2018 [soupir] même si Anelka me manque… Gignac a pris sa relève dans mon cœur !

Fils de Papy ou Jordan ?
Fils de Papy.

Très bien, et si tu avais des conseils à donner pour les autres concurrents ou de futurs adversaires qu’enseignerais-tu ?
De ne pas abandonner au premier obstacle. On ne perd pas : on apprend.

On terminera là-dessus, merci à toi et plus qu’à attendre ton opus FM19 maintenant.
Merci à toi.

  • Kevin Ciechowicz

    Génial cette petite interview .