In youth we trust! #S16

 

 

Transferts

Nous souhaitions nous renforcer en défense avec un vrai patron, c’est chose faite avec la venue de Diogo. Ce Portugais de 25 ans nous vient du Sporting Portugal pour 40 millions. En janvier, nous avons déjà eu des offres du Real Madrid ou de Paris pour lui. Il s’est réellement imposé comme le leader défensif. Sur son côté droit, Buyuksakarya a été prié de s’en aller, il rejoint Nice pour 12 millions. Pour le remplacer, nous tentons le coup avec Cooper qui a enchainé les prêts pour emmagasiner de l’expérience.

Au milieu, nous avons reçu des offres non-refusables pour deux ailiers. Tout d’abord à gauche, Patrao (et ses 29 ans) s’en sont allé à Man United pour 50 millions. Inconcevable vu son âge. De l’autre côté, c’est notre ballon d’or Africain, Boateng, qui rejoint Wolfsburg pour 70 millions et 10 millions de bonus. Une fois le bonus atteint, il sera le plus gros transfert sortant de l’histoire du championnat et donc du club. Pour les remplacer, deux jeunes joueurs sont promus en la personne de Gómez à droite et de Fawzi à gauche.

En attaque, nous comptions promouvoir Bayram Atalay comme 3e choix, mais Nantes nous a proposé 10 millions cash, il s’en est dès lors allé. Les jeunes se sont partagés cette place tout au long de la saison. Bijl, qui était le « joker » au milieu, a rejoint Monaco pour 50 millions. Une belle affaire pour un joueur qui ne jouait pas énormément. Pour le remplacer dans ce rôle, nous avons choisi le jeune Bennouna qui n’avait pas trouvé preneur, mais qui a montré qu’on pouvait compter sur lui en championnat lors des premiers matchs.

En janvier, nous avons reçu une offre irefusable pour Reginaldo (défenseur central). Il a rejoint Xuaxia Xingfu pour 70 millions ! Dire qu’il est moins bon que Diogo qu’on a payé 40 il y a six mois… Pour le remplacer, nous avons fait venir Visentin de la Lazio contre 36 millions. Un solide défenseur Italien encore assez jeune.

 

Résultats

Quel parcours en Champion’s League… Que ce fut laborieux…

Une phase de groupe très peu maîtrisé à l’extérieur, alors qu’à domicile on a montré qu’on était au-dessus des autres. Au finale, nous parvenons malgré tout à nous hisser en huitièmes, mais en finissant deuxième du groupe étant donné les défaites contre Milan et Villarreal.

En huitième, après vingt minutes de folie contre Chelsea, nous ne parvenons plus à rien lors de ces deux rencontres… Heureusement pour nous, Murillo nous offre malgré tout la qualification pour les quart de finale grâce au but à l’extérieur.

En quart de finale, nous affrontons Porto avec une première rencontre où nous passons complètement à côté, mais les arrêts de jeu nous permettent de continuer à y croire. Nous faisons bien puisqu’au retour, nous avions retenu la leçon et nous nous qualifions aisément.

En demi-finale, nous ne méritions clairement pas de gagner cette double confrontation, mais Paris va devoir apprendre à être plus réaliste !

Alors qu’en finale, c’était un match qui pouvait clairement basculer d’un côté ou de l’autre… Il se sera décidé dans les arrêts de jeu ! Cette pauvre Juventus ne méritait pas ça, mais moi ça me va ! C’est une nouvelle Champion’s League pour le RSCA !

 

Du côté de la Belgique, le choix de prendre énormément de jeunes pour les postes de remplaçants fut risqué … et c’est passé tout juste ! La saison avait super bien commencé, nous étions invaincu jusque novembre. Ensuite, un gros relâchement et énormément de points perdus avec des jeunes pas forcément toujours au niveau. Nous faisons malgré tout un triplé, mais avec une victoire 1-0 en Coupe et un sacre à deux journées de la fin en championnat

 

Effectif

L’effectif, malgré les résultats incroyables, aura déçu en partie.

Les jeunes Cooper, Bennouna, Fawzi et Valentin n’ont pas convaincu et risquent de devoir s’en aller.

Guimaraes va laisser sa place à un jeune Belge d’Ostende payé au prix fort.

Lemos et Makengo pourraient s’en aller en cas d’offres intéressantes.

Tout comme Diogo, Makiadi et Palito qui souhaitent s’en aller, même s’il faudra y mettre le prix.

 

Coefficient

La belle saison de Bruges (demi d’Europa) et de nous-mêmes ne sera visiblement pas suffisante pour nous assurer une 4e place au rang des championnats dès la saison prochaine. Le Portugal remonte en force de la 7e à la 5e place et nous menace déjà !

Sommaire :
  • Kevin Ciechowicz

    Fait longtemps que j’étais pas passé mais c’est une grande réussite cette saison .
    Cinquième au coeff , bien joué .