Ours Belgique

Marcel mon amour

Et hop, retour au chomdu…

Mais pas lontemps : Nantes (L1) me fait un appel du pied et un tacle à la gorge : vendu !
Me revoilà à Nantes dans ma spécialité : le « sauvetage pompier ».
En effet il reste une petite dizaine de matchs et si on n’est pas (encore ?) lié à la lutte pour la descente ou le barrage (18°), on n’est pas à l’abri…
Bon d’accord.
Le moral des joueurs est au plus bas et allez savoir pourquoi dans les 3 premiers matchs on rencontre deux fois le PSG ! Un pour le match aller et un pour le retour… Quelqu’un peut m’expliquer pourquoi ?

Une chose est sûre : c’est pas dans ces deux matchs qu’on va prendre des points. Allez disons que par miracle un point, mais faut pas rêver. D’ailleurs on se prendra deux défaites.
Ce qui me fait hurler de rire, c’est les questions stupides des journaleux qui se demandent pourquoi on a été aussi mauvais. Parfois je me demande s’uk ne faut pas boycotter purement et simplement la presse !

Finalement trois matchs avant la fin, on assure le maintien (je pense que c’était fait avant, mais il aurait fallu qu’on perde tout, pendant que les équipes qui vont mal prennent les points du bonheur…). Et on finit le championnat à la 11° place avec 48 pts…

On va donc pouvoir préparer sereinement la saison suivante, qui sera importante si je connais mon Marcel

Ndlr Pourquoi « Marcel mon amour » ? C’est pas la première fois que je me retrouve à la tête de Nantes et Marcel Khita le président n’hésite pas à larguer ses entraîneurs quand ça tourne mal…

Sommaire :
  • Coryandil

    Je te comprends l’ami, personnellement je me suis vraiment investi dans mes stories ces deux dernière saisons mais là, j’ai un manque cruel de temps, donc, je préfère jouer que rédiger…. Bon jeu en tout cas et à un de ces quatre.