45ème journée…

Millwall – Chateauroux : Un match à trés vite oublier…

 

Un match à oublier. Un match sans. Un accident de parcours. « Une honte » ira même jusqu’à dire Neil Harris en conférence de presse. Appelez ça comme vous voulez…

Hier soir, dans un match pourtant capital pour son avenir, Millwall est complètement passé au travers face à une très solide équipe de Chateauroux.

Dominés dès l’entame du match, les Lions, rapidement menés au score, ont mis du temps avant de réagir. Les Castelroussains se montraient souvent dangereux et menaçants devant les cages devant les cages de Martin, et auraient même pu doubler la mise avant la pause. Ce qu’ils firent juste avant l’heure de jeu. La fin de la rencontre fut pénible pour les Lions, qui allaient encaisser deux nouveaux buts par l’intermédiaire des deux « rentrants ».

Il faudra impérativement se relever de cette claque monumentale et repartir de l’avant, dès mardi, contre Ostersunds, où un nouveau match capital attend les coéquipiers de Tim Cahill. Il y a urgence.

 

 

Ligue Pro - 45ème journée
The Den (15 089 spect.)
21 avril 2018 - 16h
Millwall
0
4
Chateauroux

 

Joueurs utilisés : Martin, Shackell, Roméo, Nelson, Thompson, Ferguson,  Tunnicliffe, Cahill, Elliott, O’Brien, Onyedinma

 

Neil Harris (manager de Millwall) :  On a été puni par Chateauroux qui a été vachement efficace. On est passé à côté de notre match. On a vécu une humiliation à domicile ! Je ne suis pas content car j’attendais une révolte. Il y a eu beaucoup trop de laxisme, pour ne pas dire de faiblesse défensive. Même s’il y avait de bonnes intentions au départ, on n’était pas solide. C’est un match catastrophique ! On a été nul ! Il ne faut pas se le cacher. Les solutions viendront dans le travail. Il faut rester solidaire et se faire violence. individuellement il faut être à niveau. Chacun doit faire face à ses responsabilités. Moi le premier. Je ne suis pas bon sur ce match. Je ne trouve pas les solutions. Il va falloir trouver autre chose. On a tous perdu ce soir ! Ce qui me désole le plus, c’est pour le public. On est triste et déçu pour nos supporters. On n’est pas capable aujourd’hui de leur rendre ce qu’ils nous donnent. La première chose à faire est de rester debout et d’aller voir le public comme on l’a fait ce soir après le match. Il faut assumer ! Et s’il faut s’expliquer, on s’explique. Il ne faut pas se cacher. On est mauvais.

Sommaire :