La défense à trois au pouvoir [S25]

 

Petite surprise pour tout le monde, avant de parler de ce qui sera le dernière saison, nous allons parler de l’Euro 2040 où nous avons la Belgique. Tout d’abord, la sélection que j’ai fais.

De Coster (Anderlecht – MOC) est le seul absent pour la compétition, il est blessé. D’autres ont pris leur retraite internationale comme Saidi (Anderlecht – MDC). On notera malgré cela la présence de plusieurs Anderlechtois (7): Bernard (GB), West (DC), Vermeire (MDC), Duchene (ALG), Morel (MC), Schumacher (MC) et Moens (MOC). Mais également d’ex-Anderlechtois: Devos (DC), Kameni (ALD), Bracke (ALD), Onana (MC) et Guilbert (BT).


Nous recevons un tirage loin d’être clément avec l’un des favoris, l’Allemagne, et deux équipes britanniques donc très physiques, Irlande & Ecosse. En prime, nous devons nous coltiner l’Allemagne en deuxième match… Nous aurions préféré commencer ou finir par eux plutôt… Ce sera donc l’Irlande pour commencer et l’Ecosse pour finir, pas le choix ! Par contre, mon choix est clair, je décide de commencer la compétition avec les remplaçants pour que les titulaires soient frais pour l’Allemagne.

Bernard
Devos – Temmerman – Bijnens
Kameni ——- Schumacher ——- Faure
Morel
Deleu – Maksimovic
Petkovic

Première période sans réelle occasion franche de but, c’est une rencontre très fermée. On sent la tension et personne ne veut perdre ce premier match. À l’heure de jeu, Schumacher récupère le ballon dans la partie adverse et donne directement à Deleu. Ce Deleu qui donne à Maksimovic à l’entrée du grand rectangle. Il contrôle et frappe entre quatre adversaires ! C’est imparable pour le gardien adverse, la Belgique ouvre le score ! Dix minutes plus tard, Saint Gilles descend les trois joueurs devant la défense, tous jaunis, Bracke, Vermeire et Duchene montent au jeu. Sur sa deuxième touche de balle, Bracke réalise un superbe centre sur Maksimovic, qui ne parvient pas à piquer le ballon ! Le score n’évoluera plus. Dans l’autre rencontre, l’Allemagne l’a emporté face à l’Ecosse.


C’est un tout autre match qui nous attend désormais avec l’Allemagne. Cette fois, il faudra surtout être solide défensivement pour accrocher un résultat. On aligne évidemment la meilleure équipe possible avec seulement Bertrand et Temmermans qui restent titulaires.

Bernard
West – Ferreira – Temmerman
Bracke ——- Vermeire ——- Duchene
Onana
Bailly – Moens
Guilbert

Au quart d’heure de jeu, la Belgique se crée la première possibilité, mais la frappe de Moens manque de force. Ce sera la seule possibilité de la première période. À l’heure de jeu, Bailly cède sa place au héros du premier match, Maksimovic. Dix minutes plus tard, Schumacher monte à la place d’Onana. Il n’y aura finalement rien eu de bien intéressant dans cette rencontre qui se termine sur un 0-0 bien décevant. Dans l’autre rencontre, l’Ecosse l’a emporté face à l’Irlande.


L’Allemagne et la Belgique trustent les deux premières places avec quatre points, l’Ecosse est juste derrière avec trois et l’Irlande n’a toujours pas de point. Les Allemands sont donc pratiquement assurés de se qualifier, alors que les Irlandais sont éliminés. C’est donc un match capital pour nous les Belges ! Nous n’avons donc pas le choix et devons jouer avec le onze titulaires à l’exception de Temmerman.

Bernard
West – Ferreira – Devos
Bracke ——- Vermeire ——- Duchene
Schumacher
Moens – Maksimovic
Guilbert

À cinq minutes de la pause, Maksimovic s’offre la première vraie possibilité de la rencontre, mais ça ne rentrera pas. À la pause, Guilbert, légèrement blessé, sort pour Petkovic. À l’heure de jeu, un contre écossais rapidement mené a failli faire mouche, mais Bernard arrête la frappe. À la suite de cette occasion, Duchene, décevant, cède sa place pour Faure. Dix minutes plus tard, la Belgique passe avec deux attaquants, Blomme remplace Maksimovic. À dix minutes du terme, Duff (Anderlecht) rate un pénalty pour l’Ecosse. Finalement rien de bien intéressant hormis ce pénalty et c’est un nouveau match nul. À la surprise générale, l’Allemagne a perdu contre l’Irlande et finit donc derrière la Belgique.


Phase de groupe très compliqué pour nous au final… Nous n’arrivons pas à avoir de réelles occasions dangereuses alors qu’on est très souvent dans la partie adverse… Au final, on se retrouve avec un seul but en trois matchs, mais heureusement notre défense est solide et nous n’avons toujours pas encaissé.

Pour le point sur les éliminés, les seuls troisièmes éliminés sont l’Ukraine et la République tchèque, on notera que dans leurs groupes sont respectivement éliminés également la Suède et la Pologne. Aucune autre surprise même si l’Italie et la Suisse ont finis troisièmes. D’ailleurs, nous tirons l’Italie ! Un sacré défi qui nous attend… Mais l’objectif de la fédération est déjà atteint !

Sommaire :
  • Coryandil

    Encore une fois bravo, un final de story à l’image de l’entièreté de ton périple sur ce FM 2017 : grandiose !
    Chapeau le Mauve et quand ça vient d’un Rouche, ça veut dire quelque chose ! 😉 A bientôt…

    • gg4

      Merci beaucoup, c’est sympa !
      Déçu de ne remporter ni la Ligue des Nations, ni la Coupe des Confédérations pour clôturer en beauté, mais bon tant pis !

  • GontierO

    Magnifique ! Quelle partie !

    • gg4

      Merci !

  • Orel88

    Franchement félicitations pour tout ton parcours ! C’était très agréable à suivre ;).

    • gg4

      Merci, ravi que ça a plu !