La défense à trois au pouvoir [S25]

 

Nous voilà de retour avec l’Euro 2040. Pour rappel, nous étions sorti de notre groupe pour nous hisser en huitièmes face au 3e le plus redoutable, l’Italie. Pour ce beau défi face à une Italie, qui voudra se reprendre, nous faisons plusieurs changements dans le onze titulaire.

Bernard
West – Ferreira – Temmerman
Kameni ——- Vermeire ——- Faure
Onana
Deleu – Maksimovic
Guilbert

Rien de bien intéressant dans la première période jusqu’au corner de l’Italie qui finira aux fonds de nos filets… Ce sera 1-0 à la pause. À l’heure de jeu, on récupère le ballon très haut sur la pelouse. Deleu finit par frapper des seize mètres, c’est repoussé par le gardien Italien, mais Guilbert suit bien et égalise pour la Belgique ! Juste après, nous sortons Faure et Maksimovic pour faire rentrer Duchene et Bailly. Malheureusement, la suite est dans la continuité du match avec rien d’intéressant et ce sera donc les prolongations. Pour cela, nous faisons monter Schumacher à la place d’Onana. Il ne se passera pourtant rien, les frappes sont jamais réellement inquiétante et nous irons donc aux tirs au but. Nous profitons de deux ratés Italiens pour l’emporter et créons la surprise !


En quart de finale, nous avons la « chance » de tomber sur la Turquie qui a éliminé la Bulgarie aux prolongations. Nous nous adaptons aux formes physique de nos joueurs en prenant le risque de se faire sortir du coup. Mais si nous passons en demi, nous aurons certains titulaires frais physiquement.

Bernard
West – Ferreira – Bijnens
Kameni ——- Schumacher ——- Faure
Morel
Deleu – Moens
Guilbert

Nous rentrons super bien dans la partie avec un but de Guilbert au quart d’heure de jeu suite à une belle passe de Moens. Derrière nous nous contentons de bien contrer le jeu de la Turquie qui ne nous mettra jamais réellement sous danger ! On notera à l’heure de jeu que Bailly a remplacé Deleu. Mais c’est bel et bien une qualification aisée pour les Belges !

 


En demi-finale, nous retrouvons la surprenante Serbie qui a éliminé les Pays-Bas et la Russie, rien que ça ! Pour ce match, nous devrons nous passer de Kameni et Schumacher, tout deux suspendus… Nous mettons la meilleure équipe possible, mais pas mal de joueurs ont besoin de repos.

Bernard
Ferreira – Devos – Bijnens
Bracke ——- Vermeire ——- Duchene
Onana
Bailly – Maksimovic
Petkovic

Au quart d’heure de jeu, un superbe coup-franc d’Onana vers Devos qui remise sur Bailly. Il est seul face au but, mais sa tête termine sur le poteau extérieur. Cette grosse occasion manquée pourrait nous faire mal… À la pause, Guilbert remplace Petkovic, passé à côté de sa mi-temps. À dix minutes du terme, Ferreira fait une faute stupide à l’entrée du grand rectangle et était plus ou moins dernier homme, il prend rouge… On sort du coup Bailly pour faire rentrer Temmerman à la place qu’occupait l’exclu… Cette erreur se paie cash avec un superbe coup-franc direct de Stankovic… Deux minutes plus tard, Onana tire un corner qui est mal dégagé et Guilbert ne se fait pas prier pour placer une frappe enroulée des seize mètres. Bernard fera une belle parade à cinq minutes du terme pour nous offrir les prolongations. À la 102eme minute, Bracke déborde et provoque un pénalty, Guilbert se fait plaisir et le met au fond. Nous jouerons donc la finale de l’Euro 2040 !

 


D’ailleurs en finale, nous partirons clairement outsider en jouant l’Angleterre et son parcours incroyable: Suisse, Allemagne et Espagne. Ce sera clairement compliqué, mais on va tout faire pour l’emporter ! Nous avons jouer la Turquie, mais surtout l’un des favoris, l’Italie, et le tenant du titre, la Serbie. Malheureusement pour cette finale, nous devons nous passer de pas mal de joueurs fatigués: Duchene (ALG), Bijnens (DC), Vermeire (MD), Onana (MC), Maksimovic (MOC) et Bailly (MOC), ainsi que Ferreira (DC) suspendu. Nous n’avons donc pas l’embarras du choix pour faire notre composition:

Bernard
West – Devos – Temmerman
Bracke ——- Schumacher ——- Faure
Morel
Deleu – Moens
Guilbert

En première période, les supporters n’ont rien eu d’exceptionnel, même si les deux nations ont eu un corner dangereux, mais aucun des deux n’a fini au fond. Faure cèdera sa place à la pause pour Duchene, malgré son physique. En seconde période, la Belgique ouvre le score sur la première occasion de celle-ci. Guilbert reprend parfaitement de la tête un centre de Bracke, alors que le gardien Anglais a complètement loupé sa sortie ! Il n’y aura plus rien à signaler, nous nous sommes contenté de gérer la rencontre par la suite. On notera les montées de Bijnens & Vermeire pour Temmerman et Morel, alors que Duchene a dû sortir blessé à dix minutes du terme et laisser son équipe à 10, sans conséquence. Nous terminons donc vainqueur de l’Euro 2040 en tant prédit éliminé en huitièmes !!!!


Guilbert (BT – 5 buts) finira 3ème au Soulier d’Or, derrière Antipov (Russie – 5) et l’ex mauve Kettani (Espagne – 5).
Devos (DC) est le seul dans l’équipe-type, alors que Maksimovic (MOC) et Guilbert (BT) y sont sur le banc.
Bonne surprise, Moens (MOC) finira meilleur jeune de la compétition !

Sommaire :
  • Coryandil

    Encore une fois bravo, un final de story à l’image de l’entièreté de ton périple sur ce FM 2017 : grandiose !
    Chapeau le Mauve et quand ça vient d’un Rouche, ça veut dire quelque chose ! 😉 A bientôt…

    • gg4

      Merci beaucoup, c’est sympa !
      Déçu de ne remporter ni la Ligue des Nations, ni la Coupe des Confédérations pour clôturer en beauté, mais bon tant pis !

  • GontierO

    Magnifique ! Quelle partie !

    • gg4

      Merci !

  • Orel88

    Franchement félicitations pour tout ton parcours ! C’était très agréable à suivre ;).

    • gg4

      Merci, ravi que ça a plu !