Blessures

FM18 – Comment réduire les blessures ?

Dans Football Manager, votre saison de football pourrait bien être compromise en un seul instant. Vous manquez le titre à cause de ces deux points perdus à domicile contre la lanterne rouge. Votre aventure européenne s’est terminée prématurément lorsque votre défenseur central a perdu la tête et s’est prit rouge. Ou bien, cela peut être l’une des expériences les plus atroces dans FM : votre star fraîchement recrutée à plus de 70M€ se blesse 6-7 mois toute seule en effectuant une passe.

Les blessures sont des événements agaçants qui peuvent déstabiliser votre saison. Perdre vos principaux meneurs de jeu peut vous forcer à changer votre façon de jouer. Perdre vos défenseurs centraux et vous serez plus faible au milieu. L’ajout du centre médical dans FM18 est une caractéristique brillante qui peut vous aider à réduire les blessures dans le jeu. Dans ce post, je vais mettre en évidence plusieurs façons de réduire le nombre de blessures dans vos sauvegardes Football Manager.

Brighton & Hove Albion | Essai 1

Après avoir été limogé dans les premiers jours de la bêta FM18, j’ai analysé en détail ce qui s’est mal passé et ce que je ferais différemment la prochaine fois.

L’un des principaux facteurs que j’ai remarqués, était notre nombre élevé de blessures. En particulier à plus long terme chez nos principaux acteurs. Voici quelques statistiques pour notre saison jusqu’au 13 décembre 2017.

  • Total des blessures : 32
  • Blessures graves et modérées : 14
  • Légères blessures (1-3 jours) : 9
  • Temps manqué (jours) : 428
  • Jours blessés par joueur (première équipe) : 16
  • Jours entre les cinq principaux joueurs : 151

Nous avons subi 32 blessures au cours des cinq premiers mois de la saison. De ces 32 blessures, 14 d’entre elles étaient majeures ou modérées (ce qui signifie plus d’une semaine). La dernière statistique est assez importante mais ambiguë. Au cours de la saison, j’ai mentionné que nos joueurs clés étaient souvent ceux qui souffraient de blessures à long terme. Peut-être était-ce dû à leur importance et à mon empressement à les faire jouer le plus souvent possible ?

Ces cinq joueurs sont : Anthony Knockaert, José Izquierdo, Shane Duffy, Pascal Gross et Davy Propper. L’une des nouvelles fonctionnalités de FM cette année est le Centre médical. Ici, vous pouvez voir une liste de toutes les blessures subies dans la saison.

Centre médical | Historique des blessures

  • Majeure : 4 semaines ou plus d’absence
  • Modérée : 1-4 semaines d’absence
  • Mineure : 3-7 jours d’absence
  • Légère : 1-3 jours d’absence

Comme je l’ai mentionné, après avoir été licencié, j’ai analysé ce qui s’est passé. J’ai remarqué à quel point ces blessures m’avaient affecté. J’ai fait un plan de ce que j’allais faire différemment pour aider à réduire le nombre et la gravité des blessures subies par mon équipe.

Jetons un coup d’œil à quelques-unes des mesures que j’ai mises en place pour ma deuxième tentative de gestion de Brighton dans FM18.

Comment réduire les blessures sur Football Manager

Améliorer l’équipe médicale

L’une des premières choses que j’ai faites en rejoignant Brighton (pour la deuxième fois) a été de recruter deux nouveaux kinés. Tous les deux avaient 20 dans l’attribut kiné et seraient donc mieux équipés pour traiter les blessures qu’un kiné avec un attribut inférieur.

Surveillance du risque de blessure

C’est un gros plus. Une caractéristique du nouveau centre médical est les évaluations des risques qui sont effectuées sur nos joueurs.

Évaluation des risques dans le centre médical

Comme vous pouvez le voir dans la colonne tout à droite, chaque joueur se voit attribuer un statut de risque de blessure. J’ai constaté que lors de mon premier essai avec Brighton, de nombreux joueurs étaient réellement à «très haut risque» de blessure comme indiqué ci-dessous.

Risque très élevé

En surveillant cet écran, j’ai été capable de planifier qui j’allais jouer et à qui j’allais reposer pour les prochains matchs (plus d’informations sur les joueurs au repos plus bas).

Contrôle de l’entraînement

Le fait de contrôler l’entraînement m’a permis de réduire facilement le risque de blessure montré dans le centre médical. Mais comment ?

Diminuer les niveaux d'intensité de l'entraînement

Dans l’encadrement rouge se trouve l’objectif principal et l’intensité de notre entraînement. Lors de ma première tentative avec Brighton, j’avais laissé le contrôle de ce dernier à mon entraîneur adjoint. C’était une erreur ! Il a décidé de maintenir une forte intensité d’entraînement pendant certaines des périodes les plus difficiles de la saison, augmentant ainsi le risque de blessure.

Dans la deuxième tentative, j’ai suivi moi-même l’entraînement et maintenu une intensité moyenne d’entraînement tout au long de la saison.

Donner temps de jeu en équipe réserve aux joueurs qui reviennent d’une blessure

Au cours des quelques dernières années, nous avons vu l’importance accrue de la forme des joueurs, le pourcentage qui se situe à côté de la condition générale. La forme est directement liée au risque de blessure. Plus le pourcentage est élevé, plus le risque de blessure est faible, et plus le risque de chute d’un joueur est faible.

J’y ai prêté plus d’attention lors de mon deuxième essai et j’ai veillé à ce que les joueurs ayant une acuité de match faible aient du temps de jeu en réserve pour augmenter leur forme.

Envoyer en équipe réserve

Jours de repos et rotation

C’est peut-être le plus gros changement que j’ai fait lors de ma deuxième tentative avec Brighton. Pendant les périodes de gros enchaînements, ou après un match difficile et physique, je sélectionnais mon équipe et je la mettais au repos pendant une certaine période de temps, habituellement 2-3 jours. Vous pouvez le faire comme indiqué ci-dessous.

Reposer mon équipe

Les jours de repos permettent à un joueur de récupérer son état général plus rapidement, ce qui signifie que le jour suivant, il sera plus proche de la forme physique globale. Je me suis également assuré que je faisais plus de rotations que mon précédent essai. Cela a permis à certains de mes joueurs clés de se reposer et de récupérer avant leur prochain match.

Donc, en bref … Comment aider à prévenir les blessures sur Football Manager ?

  1. Améliorez votre équipe médicale
  2. Soyez conscient du risque de blessure de chaque joueur
  3. Contrôlez vos propres entraînements – ou surveillez ce que fait votre adjoint
  4. Donner du temps de jeu en équipe réserve aux joueurs en convalescence
  5. Reposez vos joueurs et faites tourner votre équipe régulièrement

Le centre médical est une caractéristique BRILLANTE sur FM cette année, mais seulement si vous l’utilisez ! Voyons voir si ces cinq domaines que j’ai améliorés ont effectivement aidé à réduire les blessures dans mon deuxième essai avec Brighton.

Brighton et Hove Albion | Essai 2

J’ai donc enregistré les statistiques des blessures à la même date que la précédente : 13 décembre 2017. Mes améliorations ont-elles fait une différence sur le nombre de blessures ?

  • Total des blessures : 30 | Diminution de 6%
  • Blessures graves et modérées : 10 | Diminution de 29%
  • Légères blessures (1-3 jours) : 14 | Augmentation de 55%
  • Temps manqué (jours) : 373 | Diminution de 13%
  • Jours blessés par joueur (équipe première) : 14 | Diminution de 12%
  • Jours d’absence des cinq principaux joueurs : 36 | Diminution de 76%

Donc, dans l’ensemble, nous avons constaté une diminution de 6% du nombre total de blessures. Ces blessures ont données 373 jours d’absence pour les joueurs, une diminution de 13% sur une tentative. La statistique la plus importante et la plus notable ici est les jours d’absence des cinq meilleurs joueurs. Anthony Knockaert, José Izquierdo, Shane Duffy, Pascal Gross et Davy Propper n’ont subi que 36 jours d’absence, une chute de 76% par rapport à notre premier essai.

Jose Izquierdo | Centre médical

Un succès ?

Statistiquement oui, mais n’oublions pas que d’autres facteurs entrent en jeu.

  • La chance : est-il possible que mes joueurs ont été très malchanceux lors du premier essai et juste plus chanceux au deuxième essai ?
  • Les tactiques : notre tactique a changé au cours des deux essais, peut-être qu’une tactique était plus agressive que l’autre ?
  • Les transferts : j’ai effectué différents transferts au cours des deux essais. Ces différences ont-elles eu une incidence sur le nombre et la gravité des blessures ?
  • La courte période d’essai : je n’ai surveillé ces blessures que pendant cinq mois de jeu (du fait d’avoir été limogé à ce moment lors d’une tentative). Mes données seraient plus fiables si je devais enregistrer les statistiques sur une plus longue période de temps.

Que pensez-vous des points mentionnés dans ce guide ? Avez-vous d’autres conseils à ajouter ? Utilisez la section des commentaires en dessous et partagez vos idées et vos réflexions avec d’autres FMistes !

  • Olivier Léger (cemonekip77)

    Guide très clair et bien expliqué.
    Sur la beta, j’ai moi-même, dès le départ, fait bien attention à ce centre médical en mettant au repos tout joueur dont le risque de blessure était élevé (suite à l’accumulation de matchs disputés et/ou l’entrainement général).
    J’ai malgré tout eu un nombre de blessures assez important (mais pas beaucoup plus que sur les opus précédents) mais leur durée était relativement courte la plupart du temps.
    Je n’ai disputé que quatre mois de compétition donc c’est un peu court aussi pour en tirer des conclusions mais il me paraît aussi essentiel de bien prendre en compte ces nouveaux paramètres pour constituer son onze de départ, et qui oblige aussi à faire tourner davantage que sur les précédents FM.
    Au final, je trouve que cela est une belle nouveauté car on se rapproche encore plus de la réalité du monde du football et le réalisme de FM n’en est que meilleur.